Que faire en Utah ?

Situé entre le Colorado et le Nevada à l’ouest des Etats-Unis, l’Utah a la particularité d’abriter un grand nombre de parcs nationaux et d’espaces protégés en tout genre. Ses montagnes, ses lacs et ses grands espaces sauvages en font un paradis pour les amateurs de nature et d’activités en plein air.

Si vous vous demandez que faire en Utah, sachez qu’il vous faudra de bonnes chaussures et de nombreuses cartes mémoires, pour profiter des paysages incroyables et ramener vos nombreux clichés !

> Le parc national de Bryce Canyon

Véritable curiosité géologique, Bryce Canyon fait partie des plus beaux parcs de l’Etat avec son immense plateau calcaire. Il est entièrement recouvert de cheminées de fées, appelées localement les hoodoos, et propose de nombreux sentiers de randonnée.

Le parc national de Bryce Canyon

© Fotolia – jmowens1- Le parc national de Bryce Canyon

> Le lac Powell

Deuxième plus grand lac artificiel du pays, le lac Powell était à l’origine un profond canyon creusé par le Colorado. Il fut ensuite immergé en grande partie après la création du barrage de Glen Canyon. L’endroit est propice aux balades en canoë et aux baignades dans une eau à plus de 25°C en été.

Le lac Powell

© Fotolia – Ekaterina Elagina – Le lac Powell

> Le parc national d’Arches

Situé non loin du Colorado, Arches est un petit parc étonnant à explorer lors d’un voyage en Utah : il est recouvert en partie par de fabuleuses arches naturelles. Au total, ce sont près de 2000 arches plus ou moins longues qui peuplent les terres ocre du territoire. Encore une fabuleuse promenade en perspective !

Le parc national d'Arches

© Fotolia – Fyle – Le parc national d’Arches

> Le Grand Lac Salé

Plus grand lac salé au monde, le Great Salt Lake est un vestige préhistorique du lac de Bonneville. Il offre des paysages absolument grandioses au cœur d’une atmosphère empreinte de mystère.

Le Grand Lac Salé

© Fotolia – Zack Frank – Le Grand Lac Salé

> Hogle Zoo

Ce parc zoologique installé sur 17 hectares abrite des centaines d’espèces d’animaux différentes dont des aigles, des tigres, des girafes et des éléphants. Il représente également l’occasion de visiter Salt Lake City.

Hogle Zoo

© Fotolia – JohnatAPW – Hogle Zoo

> Le parc national de Zion

Non loin de la frontière avec l’Arizona, le parc national de Zion abrite d’impressionnantes falaises aux couleurs éblouissantes mêlant le rouge, l’orange, le rose et le beige. Il s’agit en plus d’un grand sanctuaire pour la faune et la flore locales.

Le parc national de Zion

© Fotolia -bjul – Le parc national de Zion

> Le parc national de Canyonlands

Situé au nord du lac Powell et à l’est de Zion, Canyonlands est probablement l’un des parcs les plus variés du pays. Ses ruines de villages indiens, ses profonds canyons, ses gorges et ses cheminées de fées feront le bonheur des amateurs de photographie.

Le parc national de Canyonlands

© Fotolia – lightphoto2 – Le parc national de Canyonlands

> Le parc national de Capitol Reef

Capitol Reef est l’un des parcs les plus sauvages de l’Utah. Largement épargné par les flux de voyageurs, il dévoile d’incroyables dômes, des vallées encaissées et des monolithes. Un véritable trésor pour les randonneurs solitaires.

Le parc national de Capitol Reef

© Fotolia – Galyna Andrushko – Le parc national de Capitol Reef

> Salt Lake City

Capitale historique et religieuse des mormons, Salt Lake City est une ville culturelle trépidante. Ses grands espaces et ses stations de ski proches en font l’une des villes des Etats-Unis les plus appréciées des amateurs de sports d’hiver.

Salt Lake City

© Fotolia – f11photo – Salt Lake City

> Le monument national de Grand Staircase-Escalante

Grand Staircase-Escalante est l’un des monuments nationaux les plus récents du pays. Ses arches, ses falaises, ses gorges et ses canyons s’étalent sur près de 7000 km² dans un décor inviolé. On y trouve également de superbes ruines indiennes.

Le monument national de Grand Staircase-Escalante

© Fotolia – kojihirano – Le monument national de Grand Staircase-Escalante